attila rath geber

« aswan »


sculpture – paysage projet dans le désert prés d’Assouan.
Ministère de la Culture, Musée de Sculpture Moderne, Assouan, Egypte.
2006 - 2009

granite rouge d'Assouan 4 pieces / 37 tonnes

4,4 x 2,5 x 1,5 m
1,6 x 1,7 x 1,5 m
2,1 x 1,9 x 1,5 m
1,2 x 1,1 x 0,8 m



Cette intervention consacrée au paysage, a été réalisée en 2006 et a été accomplie en 2009 dans le désert rocheux pré d’Assouan. Le site est les anciennes carrières du granite exploité depuis des milliers d’années ont servi les matériaux pour les monuments d’époque pharaonique.

Ce paysage est parfaitement sculpté par la simple chaleur du soleil. Les roches et la terre représente un élément apathique, permanent et dans cette échelle du temps de la profondeur du paysage le constant renouvellement des vivants n’est qu’une illusion perpétuelle. Dans ce contexte ou riens n’est immuable, les conditions donnent pour tout l’existant d’une notion extrêmement fragile.

Ce travail est consacré à l’intervention sculpturale dans le paysage. Le cadre de demande comme dans les plupart des cas a été allié à mes expériences du domaine de réalisation de la sculpture en pierre, plus concrètement pour la réalisation d’une sculpture dans le sens le plus conventionnel. L’œuvre essentiellement donne un reflet aux propriétés physiques du paysage comportant ces contextes historiques, du lieu social et intègre également les éléments référentiels aux exécutions des travaux anciens traitant la surface du granit, la gestion d’intérieur à la façon similaire.

L’intervention n’alter pas une façon définitive du site, sur le lit rocheux d’origine aucun déformation n’a été effectuée. Les roches du granite qui sont issues de déchet d’autres carrières, ont été élaborées ailleurs, et installé sur ces lieux d’emplacement actuels, l’œuvre peut-être retiré sans laisser les traces.




[x]