attila rath geber

[ everything is possible and nothing is really lasting ]


- travail / installations in situ -

galerie du tableau, marseille
[exposition du 30. 03 au 18. 04. 2009]




« Les dessins d’un sculpteur sont très pratiques lorsqu’une galerie de 16 mètres carrés doit présenter les travaux d’un créateur aux réalisations pharaoniques.
Sur le site d’Assouan, Attila Rath Geber a intégré les éléments du paysage dans ses œuvres (ou a-t-il dissimulé son travail dans le désert de roches ?). Les impressionnants éclats, dus à la chaleur solaire, des blocs de granite conservent leur identité et laissent au matériau sa valeur naturelle. Dans ce chaos, la main du sculpteur, ajoute avec humilité, la rigueur d’une pensée humaine.
Qu’un bloc de vingt tonnes passe encore pour un caillou dans un paysage est une gageure quand ce caillou, dissocié de son environnement, apparaît avec évidence comme une sculpture.
L’autre gageure était de faire voir le gigantisme de la réalisation dans le minuscule espace de la galerie du tableau. D’où la nécessité de trois semaines d’exposition ; chaque semaine représentant une phase du travail d’Attila Rath Geber, soit une évolution de l’œuvre, soit trois œuvres définies. »


Bernard Plasse

[x]